livre perdu de Bonisagus

Le Livre perdu de Bonisagus, sobrement nommé “V” (5 en chiffre romain), est un épais grimoire qui a souffert des afres du temps, ayant été conservé de manière inappropriée. Il reste lisible, mais ses pages en sont très friables et les plus grandes précautions sont de mise.

Retrouvé sur l’île de Femyny – Amazonia – à proximité de la dépouille de Bonisagus, il était conservé par Viea, l’ancienne disciple – et ennemie – du Fondateur.

Ecna a passé une saison entière en 1234 à parcourir et analyser le contenu de l’ouvrage, en prenant les plus grandes précautions pour ne pas l’endommager.

Elle en a tiré que l’ouvrage constituait à la fois un Tractatus Magic Lore qualité 7, un Tractatus Magic Theory qualité 7, et surtout un recueil de textes d’Insight (4) et de sources d’Insight (8) relatifs à la magie énergétique, l’une des limites de la magie hermétique.
Plus intriguant encore, le livre contient des fragments de texte encore plus anciens, ou des copies de bas reliefs et de gravures, que Bonisagus cherchait – si l’on en croit les commentaires en marge – à déchiffre. Ces éléments semblent rédigés en écriture hiéroglyphique et incluent des schémas, des fresques et des dessins.

Pour simplement recopier les textes en latin, il faudrait 6 à 8 saisons
Les textes en hieroglyphes ne peuvent pas être recopiés sans risque de déterioration du sens, sauf à comprendre ce qu’ils racontent.

livre perdu de Bonisagus

Aeternam Magica Tristelune Tristelune